Sam09232017

Last updateMer, 08 Mar 2017 12pm

Back Vous êtes ici : Home

Articles

Nkotti François. "je célèbre mes 40 ans de carrière"

Nkotti François

 

Le chanteur camerounais parle de cet anniversaire qui va coïncider avec la 18e édition de la Fomaric à Douala. 40 ans de carrière qui valent bien le temps d'un partage avec les mélomanes d'un artiste qui traverse plusieurs générations.

La Fomaric débute ce mardi 8 février pour s’achever le 8 mars prochain. Etes-vous fin prêt pour le démarrage effectif étant donné qu’on a connu des éditions où le site n’était toujours pas prêt 2 jours après le lancement?


La Fomaric commence effectivement ce jour. Nous sommes fins prêts. Depuis le 10 janvier, nous avons entamé les travaux de constructions du site qui sont achevés. Nous sommes donc disposés à accueillir nos nombreux invités. Quant à la programmation musicale, elle évolue au jour le jour. En effet, le comité d’organisation que je préside identifie artistes au quotidien. Puis nous les programmons au fur et à mesure que les semaines passent. Ce week-end par exemple, nous avons une soirée jeune vendredi le 11 février, avec en tête d’affiche Valséro, Lady B, Tony Nobody, entre autres chanteurs de rap. Samedi 12 février, Benji Mateké, Ama Pierrot, Tanus Foé auront à se produire. Lundi 14 février, pour le plateau de la soirée des amoureux, nous avons invité Ben Decca, Nguéa Laroute, Nono Flavie et Dina Bell.

Vous annonciez Valséro qui est un rappeur qu’on connaît très incisif et hostile à l’égard du système gouvernemental. Et depuis la dernière édition de la Fomaric, il est présent dans votre programmation musicale. En tant que maire Rdpc de la commune de Bonaléa dans la région du Littoral, n’avez-vous aucun crainte vis-à- vis de ses penchées politiques ?


Valséro fait de la musique, c’est un artiste et nous l’invitons simplement en tant que tel. L’année dernière, il avait effectivement animé le plateau de la Fomaric. Si nous, à l’organisation, nous nous mettons des barrières par rapport aux messages et à la musique des uns et des autres, ce serait faire entrave à la liberté de création et d’expression des artistes. Pour autant, Valséro comprend que l’Etat respecte ainsi la liberté individuelle.

Au cours de cette 18ème édition de la Fomaric, vous comptez célébrer vos 40 ans de carrière…
Il se trouve en effet que cette année j’ai 40 ans de carrière musicale. Depuis l’année dernière, je projette de marquer un temps d’arrêt pour célébrer cette riche épopée musicale. Pour ce, une conférence débat est organisée. Une soirée traditionnelle sur les berges du fleuve Wouri est aussi en vue, et surtout, deux grands spectacles live : L’un plus Vip (very important personnality) , dans la salle de Douala Bercy et un autre spectacle, plus populaire, sur le site de la Fomaric, spectacle. Une messe d’action de grâce sera dite chez moi, à Souza (dans le département du Moungo dans la Région du Littoral). Le groupe Black Styl’s sera reconstitué à l’occasion. Emile Kangue et Toto Guillaume seront présents. On va faire revivre aux populations les chansons et instants mémorables des années 1970. Je suis par ailleurs en studio pour l’enregistrement de mon prochain album (le 29 ème de sa discographie ndlr) dont la sortie est prévue pour les prochains jours.

Hormis la célébration de vos 40 ans de carrière, le site de la Fomaric abritera la 5ème édition des « Grands prix de la musique ». N y’ a-t-il pas risque que toutes ces initiatives parallèles étouffent le concept « Fomaric » en lui-même ?


Nullement. La Fomaric est une initiative très appréciée par les jeunes. Et les « Grands prix de la musique » qui est une initiative de jeunes, est un évènement que le club Nkotti soutient. Et je ne trouve aucun inconvénient à ce qu’il soit associé à la Fomaric. D’autant plus que la Fomaric s’étend sur un mois tandis que ces « Grands prix de la musique » vont se dérouler sur un jour.